Les suffixes

 

La suffixation consiste à ajouter, après le radical, un groupe de lettres qu’on appelle un suffixe.


 Ainsi, les mots: tourner, tournage, tournant, tourneur, tournis, tournoyer, tournure sont formés par suffixation sur le radical tour.
Tous les suffixes français commencent par une voyelle ce qui facilite leur  «accrochage » quand le radical se termine par une consonne.
 Exemple : pivot--> pivoter

Quand le radical se termine par une voyelle, on ajoute le plus souvent un  « t » 
Exemple. : chapeau--> chapeauter


Un suffixe peut servir à marquer la classe grammaticale du mot auquel il s’ajoute.
Exemple :
-er, -ir signalent des verbes à l’infinitif (chanter, grandir, etc.),
-age, -(a)tion, -eur, -(i)té, etc. sont des suffixes de noms (tournage, information, chanteur, pureté, etc.),
-able, -al, -aire, -el, -ique, etc. sont des suffixes d’adjectifs (aimable, hormonal, scolaire, culturel, chimique, etc.).

 
 

Sommaire

 

francais6.educa.ma

Préparé par Chadli Mohamed mchadli4@yahoo.fr

educa.ma